Partagez|

I think i can love you (ASHIKI & INA)

avatar
Ashiki
Messages : 42
Feuilles : 1069
Date d'inscription : 24/01/2015
Localisation : Au frontières
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Dim 1 Fév - 20:20

Le soleil pointa le bout de son nez sur les grandes plaines. Le firmament de la nuit qui était bleu tel des fonds d'abysses et qui était décoré fièrement de microscopiques étoiles luisantes de mille feu se dégradait petit à petit suite au courage de l'astre, et le crépuscule se colorait et reflétait les couleurs majestueuses de l'arc en ciel ; du rouge au jaune commençait-il, il reflétait les rayons du Soleil luisant au dessus des bois silencieux. On n'entendait plus que les doux gazouillements des oiseaux survolant la forêt, et plusieurs se sont posés sur une branche solide soit pour nourrir leurs petits polochons d'enfants, pour se nourrir et disputer un vers ou soit pour regarder le paysage hivernal que les montagnes leur offrait là. Une merveilleuse euphonie éveillait chaque membre de chaque forêt, et tous se joignirent pour commencer une mélodie harmonieuse s'élevant dans le firmament coloré.

La harde du Marais se réveillait toutes les journées tôt, aucune pitié pour les paresseux. Ronno, le chef, s'assurait que les jeunes cerfs étaient prêts pour l'entraînement intensif et les missions toutes ardus qu'il offrait à ses membres, ainsi, leur intellectuel et l'improvisation saura faire maître de l'esprit des jeunes. Ashiki essayait de montrer sa force et son courage en se réveillant de son sommeil plus tôt que prévu, mais il n'avait jamais fait cet éveil utopiste... Aujourd'hui, ses yeux emplis d'ambition et de dévouement, il ouvra les iris bien avant l'aube. Réjoui et fier de faire cet exploit certes vain, il commença à errer sur le territoire. Il reconnu une odeur bien familière, et il percuta Ronno... Heureusement, ce dernier était indulgent. Après longs débits concernant l'éveil matinal d'Ashiki, Ronno décrypta donc que ce dernier voulait à tout pris faire ses preuves... Il lui confia donc un but : étant garde-frontière, il devait s'assurer que les frontières n'étaient pas pleines. Il devra ensuite faire un rapport sur sa surveillance. Ashiki accepta avec dignité, du moment qu'après cette victoire on le considérera avec respect et exemple. Le problème, c'est que le travail n'était individuel mais plutôt à deux au grand désespoir du jeune cerf. Ce qu'il détestait plus que tout, c'était la compagnie...

Après que le clan soit éveillé, Ronno parut en compagnie d'Ashiki. Il eu les yeux rivés sur une biche, elle se prénommait Ina... Sans demander quoi que ce soit, la biche accepta. Elle était si belle, avec son doux pelage crémé et caramélé au marques claires et foncées, au beaux yeux marron tel les pommes de pins luisantes et les feuilles d'automnes fusionnées. Il soupira, craignant qu'elle ne soit qu'une biche naïve et n'ayant qu'à sa tête des potins et des ragots les plus étranges et improbables. Sous le regard noir d'Ina, il avait eu tout tort... La biche beige n'avait rien d'amical, une qualité qui plut de plus à sa beauté au jeune cerf gris. Ronno laissa donc l'équipe certainement pas soudée à leur sort et au silence qui les faisaient couler au fond de l'abysse. Ils n'avaient pas décidé officiellement quel lieu guetter, mais ils ont finalement opté pour l’Étang, là où les inconnus ne viennent pas mettre fin à leur soif mais plutôt à leur faim suite au herbes vertes hydratantes de l'endroit. Sur les lieux, de différentes positions ont été prises par les jeunots, sans un mot. Le silence qui était éternel ne lassait point Ashiki, mais la femelle, elle, semblait être lassée de cet ennui...
avatar
Admin
InaAdmin
Messages : 143
Feuilles : 1213
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 22
Localisation : Au milieu des Ombres

Feuille de personnage
Age:
Groupe: Sentinelle
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Dim 1 Fév - 22:11

Ina se leva de bonne heure comme chaque jour, pour profiter des doux rayons du soleil levant. Son pelage bien vite exposé à la lumière, se réchauffait rapidement. Offrant une très agréable sensation au coeur de la biche. L'air était frais et parfumé d'odeur d'épine de sapin. Un matin qu'elle vivait seul, comme à chaque fois, et qui était magique, comme à chaque fois. Croyant qu'aujourd'hui, elle allait devoir surveiller le même endroit que d'habitude, la femelle se dirigea rapidement vers l'entrée du camp , dans le but de rejoindre les dit lieux. Mais, à sa grande surprise, on la stoppa net dans son élan matinale, lui informant qu'aujourd'hui, elle allait en patrouille spécial, en compagnie d'un jeune cerf portant le nom d'Ashiki. À la mention de celui ci, Ina reconnu directement ce jeune mâle à la drôle mais harmonieuse barbe. Un atout qui le rendait unique et d'autant plus désirable aux yeux des autres, bien que pas d'Ina tout particulièrement. Patientant un peu, elle fut néanmoins vite partie aux côté du guerrier en direction du lac aux Nénuphars. Un lieu qu'Ina avait toujours aimé, bien que depuis toujours, elle avait assez peur de l'eau.

Le chemin fut bien silencieux, visiblement, ce cerf n'était pas bien bavard mais après tout, Ina non plus, donc au final, ce n'était pas si mal, bien qu'une patrouille sans parole ce n'est pas terrible. Rapidement, la biche décida de lui emboiter le pas, marchant vite , espérant être bien vite arrivée. Ses pas était si fin et si discret qu'on ne les entendaient presque pas, ce qui pouvait dévoiler ces talents d'infiltrations.
Une fois arrivé, les yeux chocolat de la belle croisèrent l'onde pur. Ça faisait vraiment longtemps qu'elle n'était plus venue ici. Prise d'un élan de nostalgie et d'un peu d'excitation, elle brisa le silence :

- Dis Ashiki.... Tu as déjà essayé d'aller au milieu de la marre toi ?

Cette phrase m mi chuchotée, fut dites comme un petit défis de faon, comme un sujet un peu tabou dont il ne fallait jamais parler. Mais Ina ne pouvait jamais s'empêcher de se comporter comme une enfant devant de tels lieux.

- Moi je n'ai jamais osé... Parce qu'on m'a dit qu'au milieu, il y avait de la vase qui te coinçais les sabots... C'pas rassurant hein ? Ça te dirais pas qu'on aie voir si cette légende est vraie ensemble ?

Ces yeux brillait d'excitation, et d'envie d'aventure, elle désirait tellement qu'il acquiesce ! L'air était encore un peu frais mais l'eau pur et scintillante pouvait convaincre n'importe qu'elle animal d'aller y laper la surface.
avatar
Ashiki
Messages : 42
Feuilles : 1069
Date d'inscription : 24/01/2015
Localisation : Au frontières
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Mar 3 Fév - 19:00

Rien ne s'était prononcé depuis le début de cette patrouille. Pendant le chemin, une certaine lassitude se dégageait des deux cerfs - même si Ashiki le démontrait et essayait de le dissimuler sous son air sérieux. Rien que le bruit des sabots trottinants d'Ashiki se faisaient entendre parmi ces arômes de sapins et de nature et les tintements des grillons chantant gais sur leurs feuilles. C’est ce qui était le plus étonnant, la fusion des deux pas des deux cerfs devrait se faire entendre ensemble : hors, seulement celui d'Ashiki était audible. Sa curiosité se tût alors qu'il se souvint pourquoi elle était une sentinelle... Bizarrement, elle semblait accélérer le rythme, elle était lassée à un si haut point. Cela se remarquait, Ashiki qui n'était plus à la tête de cette petite équipe et que Ina l'avait devancé. Ashiki espérait aussi y arriver, et ainsi, il pourrait engager la discussion avec sa compagne de mission si cette dernière le veut bien... En arrivant sur les lieux, il commença à toiser les nénuphars qui flottaient tranquillement sur le ruisseau salé. Nada, la mère adoptive d'Ashiki, lui disait que l'étang était un endroit peu fréquenté et il y est défendu à quiconque d'y s'abreuver, sous peine de perdre l'appétit pendant les mois à venir et de bouleverser le cycle de son estomac. Par ailleurs, les herbes et les rares fleurs présentes sur les nénuphars étaient comestibles et sans danger à consommer et à se faire déguster sous la langue. Une raison de plus pour venir ici : brouter en toute tranquillité. Le goût de ces végétaux permettra au deux cerfs de travailler en toute sérénité et quiétude.

Dis Ashiki.... Tu as déjà essayé d'aller au milieu de la marre toi ? Chuchota son acolyte. Pourquoi murmurait-elle ? Craignait-elle d'être entendue dans un lieux presque peu fréquentés par les cerfs ne reconnaissant pas al valeur de ces paysages originaux ? Néanmoins, elle semblait fascinée par cet endroit. Moi je n'ai jamais osé... Parce qu'on m'a dit qu'au milieu, il y avait de la vase qui te coinçais les sabots... C'pas rassurant hein ? Ça te dirais pas qu'on aie voir si cette légende est vraie ensemble ? Il avait considéré la première phrase pour un défis, mais en entendant la suite, il posa sa réflexion. Peut-être que c'était la seule chance de rendre ce travail plus amusant ? Les ragots sur cet étangs étaient dites mais cependant pas prouvées, alors piquer une tête dans ce ruisseau ne sera pas si ardu. Il concentra son regard sur le sien, le visage doux d'Ina était empli d'aventure et de curiosité fusionné avec sa qualité de beauté.

Je n'y suis jamais allé mais tu as peut-être raison, mieux vaut voir ça de plus près... Déclara-t-il après avoir quitté le regard échangé entre Ina et lui. Ensuite, il leva un sabot et démarra sa marche en s'approchant de plus en plus du rivage. Ashiki devait accepter ce petit jeu, ainsi, il pourra prouver sa bravoure et aussi découvrir si ses rumeurs sont vraies ou fausses.

Arrivé sur le bord de l'eau, il examina la surface. Le fond de ce ruisseau était un peu mêlé au vert, ce qui était en bas était peut-être de nature ou seulement des végétaux qui ont atterris au fond de ces abysses et qui ont été transformées en algues marines. Ses yeux fixaient les ondes automatiquement, même si il allait prouver une légende, il n'avait pas entièrement confiance en cet étang. Ashiki avança d'un pas, et plongea un sabot dans cet eau, et s'en suivit son corps. Ce n'était pas si profond mais lus il avançait et plus la profondeur était de trop. Ashikir recula d'un pas, attendant que la femelle se joigne à lui.
avatar
Admin
InaAdmin
Messages : 143
Feuilles : 1213
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 22
Localisation : Au milieu des Ombres

Feuille de personnage
Age:
Groupe: Sentinelle
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Mar 3 Fév - 21:22

Ina était heureuse, Ina voulait sautiller, sauter de joie car enfin, pour une fois, on venait d'accepter un défis d'enfant. Généralement, personne ne veut, car ce n'est pas pour les adultes soit disant, mais honnêtement , elle s'en contre fichait. Cela faisait bien longtemps que la petite Biche avait comprit que le regard des autres n'était qu'un élément perturbateur pour atteindre le bonheur, malgré cela, elle avait encore de la difficulté à l'atteindre. En cette matinée, malgré le soleil d'abord effleurant, puis caressant délicatement le pelage des deux animaux tel une marque naturelle d'affection. Malgré ce doux geste, ces derniers avaient leurs attentions était rivée vers l'onde peu clair ni attirante et pourtant très intéressante. La jeune sentinelle serait bien partie en premier, mais hésitant, le mâle ivoire au reflet grisâtre lui emboita le pas. Il semblait bien prudent et il avait raison, après tout, est ce que quelqu'un, cervidés ou non, avait déjà posé une patte dans ce sol meuble ? Le doute fut rompu lorsque d'un bon vif et sec, la femelle sauta dans l'eau, éclaboussant son compagnon de mission au passage. À cet instant même, elle sentit ses petites pattes fines s'enfoncer dans une masse étrangement froide et visqueuse. Un sol très agréable bien que peu pratique pour avancer . Et le problème était que plus le trajet progressait plus l'eau se faisait profonde et la vase haute.

- C'est tout de même très profond à certains endroit... J'espère que tu sais bien nager compatriote.

Sans attendre, Ina continua aussi déterminée que la foudre voulant frapper un arbre de grande taille. Elle fut si victime de l'adrénaline qu'elle dépassa en moins de deux le cerf aux couleurs pastel et fonça tête baissée vers le centre de la marre. La biche n'essayait même plus de toucher le sol, comprenant qu'elle ne ferait que s'enfoncer. Puis soudain, un de ses sabot frotta un sol relativement dur et non profond. Alors que ses quatre patte touchaient le sol, les yeux et les oreille de la petite cervidé se dressèrent d'étonnement. Ici, le soleil transperçait les épaisses branches feuillu des arbres, offrant une vive lumière au corps de la femelle , mais surtout, c'était probablement l'endroit le moins vaseux et moins profond de tout l'étang !

- Ashiki viens vite c'est incroyable, j'ai fond ! Vu d'ici, l'étang n'est pas le même c'est magique !

Et c'était vrai, la vue vu de cet endroit donnait un air féerique environnant. Le soleil faisait scintiller les alentours, une douce lumière chaleureuse s'échappait des arbres, quelque chose était véritablement enchanté, peut être la lumière ou simplement le coeur nostalgique d'Ina qui faisait sortir de puissants sentiments.
avatar
Ashiki
Messages : 42
Feuilles : 1069
Date d'inscription : 24/01/2015
Localisation : Au frontières
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Sam 7 Fév - 15:48

Cette surface visqueuse et vraiment pas très tentante avait séduit la biche orangée au beaux yeux ôcre. Ina sautillait sans vouloir éprouver sa joie, il l'avait bien remarqué. Cette sensation était plongée dans son regard. Ashiki ne savait pas comment réagir face à cette sensation, mais il se pouvait que cette jeune biche avait gagné au moins l'amusement par son trait de caractère bien dissimulé au fond de son esprit non amical. Ashiki, ayant plongé dans la marre, resta sur ses prudes : il ne savait vraiment pas ce qui allait sortir de cet étang ou ce qui allait l'enfoncer tout en bas... Alors la prudence fut la seule possibilité. En tournant la tête pour ainsi faire signe à Ina de le suivre, il fut bien surpris : elle n'était pas là. Le soleil avait été bien généreux dans ce doux crépuscule : les rayons de l'astre caressaient délicatement le pelage clairs des cervidés fut perçue comme un instant agréable. Le reflet de l'eau devenait plus clair, était-ce l'effet de l'eau sur ce point d'eau ? C'était très étrange. A peine allait-il essayer d’appeler sa compagne de mission qu'un éclaboussement se fit retentir. Les ondes de cet étang valsaient, et une ''pluie'' de ce fluide vint pleurer sur Ashiki. Le cervidé n'avait pas encore remarqué l'élan de la biche qui bondit majestueusement pour ainsi enfoncer ses fines pattes sur le ruisseau. Après avoir été aspergé d'eau, il haussa ses sourcils, vexé mais amusé. De plus, pourquoi en vouloir à une jolie biche que la belle qui se fixait devant lui, là?

« C'est tout de même très profond à certains endroits... J'espère que tu sais bien nager compatriote. » Evidemment qu'il le savait ! Sinon, pourquoi allait-il s'embarquer dans cet étang ? La biche semblait l'avoir devancé, elle avait tout bonnement analysé l'eldorado en prenant soin de ne pas devenir trop effrontée.

Elle fonça dans le terrain. Était-elle inconsciente du danger qu'elle parcourait ? Visiblement non : elle était têtue comme un caribou. En dépassant avec goût d'aventure Ashiki, Ina s'éloignait peu à peu de lui. Il ne doutait vraiment pas de sa circonspection : pourquoi était-elle sentinelle alors ? Toute chose a une logique, et c'était pratiquement impossible de nommer un grade à quelqu'un sans un argument. Ashiki suivait tout de même avec vigilance la biche. En parcourant le site, Ashiki essayait de toucher le sol même si il avait saisi qu'il ne ferait que d es'enfoncer et qu'il n’aggraverait que les risques de noyade. Ensuite, il se mit à flotter à la surface en usant ainsi de la vase gluante et visqueuse qui était malgré l'état de l'étang très pratique pour se percher. Ses sabots, pris d'aventure, s'éloignèrent de la biche pour nager en toute tranquillité dans l'autre terrain de l'étang. Les nénuphars se regroupaient sans cesse au côté d'Ashiki, et ses bois furent envahis par les nymphéas au pétales multicolores.

« Ashiki viens vite c'est incroyable, j'ai fond ! Vu d'ici, l'étang n'est pas le même c'est magique ! » Il releva les oreilles. Ashiki se retourna et commença à bondir sur la flotte même si il s'enfonçait et était lent suite à son élan stoppé par la masse gluante. En s'approchant, il semblait que le sol humide et mouvant s'était durci. Le cervidé gris leva les yeux, et un spectacle dansait sur sa tête. D'ici là, les branches qui semblaient cacher les rayons de l'astre étaient vaincues par la lumière, et l'éclat régnait sur la part de cet étang. Il n'était plus le même, son paysage assez banal et laid d'une première vue n'était pas très intéressant, mais une beauté se cachait toujours derrière une laideur. Cela donnait un paysage féerique contrôlés par des mythes, Ashiki se demandait : Pourquoi avons nous conté la légende de ce bassin ? Il était fraîchement accueillant, tout de même.

« Woaw... C'est très beau... , il prit une pause, en regardant la femelle émerveillée par ce spectacle mythique. « ...Comme toi. Il fut bien surpris ! Qu'a-t-il dit ? Ina allait croire qu'il en pinçait pour elle. Et ça, c'était bien son petit secret, car il avait bien apprécié son comportement d'enfant malgré son caractère bien trempé. Il secoua la tête et se retira de l'endroit, espérant avoir fait oublié à la biche son débit. Hésitant, il citait : « Hm, viens, on a un rapport à faire... Un sourire gêné se dessina sur la figure du cervidé gris, et si elle allait le prendre mal ?
avatar
Admin
InaAdmin
Messages : 143
Feuilles : 1213
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 22
Localisation : Au milieu des Ombres

Feuille de personnage
Age:
Groupe: Sentinelle
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  Lun 9 Fév - 23:28

Ina était heureuse, non même plus encore, elle était Heureuse! Son ami appréciait tout autant l'endroit qu'elle, ce qui veut dire... Qu'ils venaient de résoudre une légende que personne n'avait osé défier auparavent! Et le plus incroyable, c'est que en plus d'avoir prouvés le contraire, ils avaient découvert un endroit extraordinaire, magique oui, c'était le mot. Ashiki semblait tout aussi réjouit que la biche, ce qui ne manquait pas de ravir cette dernière, bien qu'une de ses paroles la perturbèrent... Il l'avait complimenté? Étrange, elle n'aurait pas pensé ça de lui, surtout aussi vite, mais elle ne dit rien et fit comme ci de rien n'était. Mais alors qu'il lui indiqua de rentrer, les yeux de la petites s'écarquillèrent :

- Rentrer ?! Maintenant?! Mais tu es fous ? On vient de découvrir un endroit totalement magnifique! Un... Un endroit que seul nous connaissons l'existence et la magie , un endroit qu'à nous ! Il faut en profiter, le rapport attendra bien.

Comme pour souligner ces dernières paroles, un sourire taquin se dessina sur le museau d'Ina, sans plus attendre, elle tapa du sabot contre la surface de l'eau pour y faire tomber une pluie sur son ami au pelage gris. Comme ci ça ne suffisait pas, la petite biche s'avança vers le cerf et continua encore en riant , parce que oui, elle trouvait ça hilarant ! Sans attendre de rcevoir la même peine, cette dernière recula vivement en lançant entre deux rires moqueurs :

- Alors Ashiki , on est victimiser par une sentinelle de son clan ?

Une mélodie se présenta parmi les rires. Doux chant des oiseaux s'installèrent à la scène en assurant la féerie des lieux. Ils semblaient tous siffler la même mélodie, ou peut être parler dans leurs langue qu'ils ne comprenaient pas. Des sons accompagnée des éclaboussures de l'eau pure et clair au soleil ainsi que de ce rire cristallin qui ne semblait pas vouloir prendre fin.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I think i can love you (ASHIKI & INA)  

I think i can love you (ASHIKI & INA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa
» [Film] Love Actually

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bambi Rpg :: Terres de la Harde du Marais :: L'Etang Aux Nénuphars-