Partagez|

- You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]

avatar
Atlas
Messages : 125
Feuilles : 1093
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  Dim 1 Fév - 21:22




- You are the jewel of the forest -

My fate led me in this place.

Feat Erelna & Atlas





Sous le soleil qui domine la forêt, il arrive, parfois, que les nuages le cache, comme vos malheurs cachant le peu de bonheur qui reste en vous. Les jours défilent alors, comme si vous étiez dans une tout autre dimension. Comme si tout ce qui se passait était accéléré, et vous ralentit. Beaucoup se morfondent alors que le bonheur est pourtant là, sous leurs yeux, sous le soleil. Ne laissez pas les nuages aveugler vôtre vie. Ne laissez pas les autres gâcher la plus précieuse chose que l'on ai pu vous donner. La vie n'est elle pas le fruit de l'amour ? Sans amour, vous êtes perdu. Déchiré. Anéantit. Combien chaque jour fondent dans le désespoir en rêvant d'un jour meilleur. D'un monde ensoleillé. D'une vie qui mérite d'être vécue, mais pas seul. Ne vous laissez pas entraîner là où la lumière à cessé de briller... là où les ténèbres grondent.
Relevez la tête, relevez les yeux. Observez ce qui vous entoure et ce qui pourra vous ouvrir les yeux. Regardez le monde autour de vous. Tout est-il si malheureux que vous le prétendez ? Est-ce que tout ce que vous imaginez est réel ? Le monde est-il fait pour vous morfondre et tenter d'oublier ? Chaque être n'est il pas né pour vous ouvrir le chemin, et essayer de vous guider vers le meilleurs ? Et surtout, est-ce que le passé doit toujours refaire surface ?

Combien de fois Atlas avait il repensé à cette moral qu'il s'était encré en tête pour essayer de se pardonner d'avoir été lâche ? Aurait-il au moins pu aider ? Sauver les siens ? Après une longue période de réflexion, la réponse avait fini par apparaître... et la réponse était non. Il a fait le meilleur choix. Il a fuit. Il a sauvé sa vie. Ainsi, la mémoire des siens ne mourra pas encore de suite. Ainsi, elle n'était pas encore perdue et réduite en cendre, tout comme le corps des siens, de sa famille.

Pourtant, il avait prit une autre personnalité, un comportement lui servant à protéger la seul chose faible chez ce grand et puissant cerf, bien plus grand que la normal. Ce géant. La seul chose faible en lui était son cœur, brisé. Détruit. Déchiré. Réduit en poussière. Et aujourd'hui fait de glace. Toujours doux, mais aujourd'hui sage, bien des choses encore avaient changés chez lui... Autant en bien, que en mal.

Mais aujourd'hui, le vent avait guidé Atlas dans un lieu merveilleux. Un endroit couvert d'une magnifique végétation verte et fleurie. Des milliers de boutons d'or, une fleur au reflet dorés, semblait tapir l'endroit. Le vent soufflant dans le dos du grand mâle dans ses poils et se faufilant dans ses bois semblait comme le pousser en lui chuchotant de continuer. Ceci était fort intriguant. Comme si... des esprits ou la nature lui même lui indiquait que son destin devait passer par ici. Son instinct ne semblait pas dire le contraire, loin de là. Ainsi, il suivit les indications qu'on lui donnait, lui même comme un esprit fantomatique de la forêt. Lui semblait être un jeune sage, guidé par les plus anciens.

Atlas ne s'était jamais sentit spécial. Il avait beau être un Prince déchu au passé douloureux et bien triste, il se considérait comme un être certes grand, mais normal. Une créature à la vie égale à chacune. Par le passé, lui qui était si drôle, blagueur, énergique, avait comme canalisé son énergie pour la transformer en tout autre chose.


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)
avatar
Erelna
Messages : 53
Feuilles : 1018
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 21
Localisation : Dans les fourrés

Feuille de personnage
Age:
Groupe: Nomade
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  Dim 15 Fév - 16:33


Un véritable Prince ?

[justify]
La demoiselle aux couleurs caramels se promenait au cœur des bois, ignorant les appels de certains jeunes de son âge cherchant à l'entraîner dans une « folle aventure » de « racontons-nous ce qui pourrait nous arriver de pire ! ». Pourquoi jouer à ce jeu lorsque l'on peut, et de façon si naturelle, vivre une telle aventure ? La biche ne comprenait pas cet engouement que certains avaient pour rester sans rien faire. Elle était loin de faire partie de cette catégorie, il fallait le reconnaître. Peut-être était-ce dû à son passé, à ses histoires qu'elle tait mais qui reste encrée en elle ? Allez savoir.

Erelna marchait avec calme et élégance, comme sa mère adoptive lui avait appris. Mais plus que dû à l'enseignement d'une vieille biche, cet air princier et presque détestable qu'elle affichait quasiment en tout temps n'était que le fruit de sa génétique. Elle avait, malgré ses efforts répétés pour le nier, les traits de sa mère, de la garce comme certains continuaient de la surnommer bien qu'elle soit morte depuis longtemps. Qui irez chercher au fond que la demoiselle est bien plus sympathique qu'elle ne le laisse paraître ?

D'un petit bond pour passer au dessus d'une souche, elle accéléra l'allure, se mettant à trottiner sur l'herbe rase puis, petit à petit, dans ce champ de fleur qu'elle affectionnait finalement plus qu'elle ne l'avouerait. Son pelage caramel brillait au Soleil et il lui aurait été difficile à cet instant de passer inaperçue. Gaiement, elle continua son chemin, avant de s'arrêter pour laisser le passage à une famille de rongeurs bien mignonne : des musaraignes. Deux des petits vinrent lui chatouiller l'un de ses antérieurs en essayant de grimper dessus. Elle sourit, laissa échapper un petit rire discret, avant de lever la patte, les petits accrochés dessus. Erelna les laissa s'amuser quelques instants avant de finalement les rendre à leur mère impatiente.

C'est en les suivant du regard, un sourire attentionné sur le visage, que ses prunelles vertes émeraudes captèrent la vision d'un inconnu. Ses muscles se bandèrent. Elle ne l'avait même pas aperçu jusqu'alors ! Perdant son sourire, une lueur plus froide dans le regard, honteuse d'être prise dans un de ses moments personnels et intimes, elle darda de ses grands yeux l'immense cerf qui était là. Mais elle ne put que reconnaître qu'il avait de l'allure... Une allure presque princière. Et sa taille faisait de lui le plus grand des cerfs que la jeune demoiselle ait connu. Il lui semblait bien qu'elle était ici en position de faiblesse.

Elle soupira discrètement, bien consciente qu'il était inutile de cacher trop longtemps ce qu'elle était réellement. D'une voix douce mais néanmoins glaciale, elle s'exprima.

« Je vois que ces lieux attirent bon nombre de cervidés aujourd'hui... »

C'était un fait. Qui n'aimait pas venir ici alors que tout y était magnifique et vous enchantait ? Il fallait être idiot ou foncièrement mauvais pour ne pas apprécier contempler ces paysages presque angélique.

« Je suis Erelna, et vous ? »

Demanda-t-elle avec politesse, une pointe de curiosité dans sa voix juvénile.


Soorryyyy du temps de réponse ma Popo' x'(
avatar
Atlas
Messages : 125
Feuilles : 1093
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  Dim 15 Fév - 22:15




- You are the jewel of the forest -

Enchanted, beautiful jewel.

Feat Erelna & Atlas





Il y avait fort longtemps que Atlas arpentait les zones boiseuses de la régions. Peut être un an, ou deux. Il ne se souvenait plus. Puis il ne voyait plus le temps passer. Mais les paysages comme celui ci se font rare, très rare. L'hiver commençait finalement enfin à laisser place au printemps, et ce qui s'en suit. Tout dégèle, tout fond... et laisse place aux merveilles de la forêt. De cette imminence forêt.

Le cerf se souvenait encore d'il y a un mois, où il avait rencontré une "vache". Ce drôle animal au service de l'homme était nourrit, utilisé, et mangé bien après. Un petit troupeau avait eu la gentillesse de partager son foin quelques jours avec lui. Quand l'humain, leur propriétaire le fermier, avait vu un grand cerf au milieu de son champ, il s'était gratté la tête, appuyé sur sa fourche, en faisant bouger la tige de blé dans sa bouche, avec un air d’incompréhension. Mais il l'avait laissé tranquille. Comme quoi, tous ne sont pas mauvais. Les vaches lui avaient même raconté que cet honnête homme était végétarien. Quelle histoire !

Mais aujourd'hui, admirant les couleurs de ce paysage au tapis doré, Atlas, pour une fois, regardait le sol. Il y avait des abeilles, par ci, par là, et de nombreux splendides papillons. Un se posa même sur son nez, faisant relever sa tête, en louchant sur ce dernier, avant d'éternuer, tel un faon surprit par la beauté du monde. Il regarda le bel insecte s'envoler, avant de regarder quelques sauterelles sauter dans l'herbe. Le printemps était enfin là, de retour, oh oui. Le regard vert, et neutre, du cerf observait alors les alentours. Rien à signaler.

Reprenant ainsi son chemin, il sembla dans ses pensés, jusqu'à ce qu'un bruit éveille sa curiosité. Il renifla, sans bouger, et tira ses oreilles en arrière. Un autre cerf ? Ou alors une biche. Sûrement une biche. Et la voix derrière lui ne fit que lui confirmer son hypothèse. Il tourna alors légèrement la tête pour voir derrière lui, puis se retourna avec une grâce immense, la tête haute. Il semblait neutre, froid, et fier... mais ne semblait pas hautain pour autant. Il avait juste ses propres manières.

Il observa alors la biche. Elle était de toute grâce. Qu'elle était belle ! Il cachait son air surprit, pour continuer son observation. Elle avait quelque chose de particulier au cou. Mais c'était un très bel embellissement. Celle petite tâche blanche mettait en valeur ses formes fines. Elle aussi avait de magnifiques yeux verts. Que de point commun ! Lui aussi avait quelque chose de spécial. Ses couleurs, ses yeux, et sa grande taille. Elle, elle n'était pas très haute, mais incroyablement fine. Une belle biche, en soit. Puis il se remit intérieurement en place. On ne reluque pas une demoiselle ainsi, voyons, Atlas !

Il répondit alors d'une voix assez similaire à celle de la biche. Distante, mais quelque peu intéressé, c'était un ton de voir neutre, peut être même froid. Cependant on voyait à son regard qu'il n'était pas mécontent de la rencontrer.

- Si je peux me permettre, il y a aussi de belles fleurs...

Arg ! Atlas, que fais-tu ? Il se retourna pour se mettre une patte sur la figure. N'importe quoi ! C'est pas une entrée en matière ça, c'est de la drague ! Il espérait juste qu'elle ne tiquerait pas. Maintenant il fallait excuser son comportement.

- Désolé... j'avais encore... un insecte sur le museau. Ahem... Je me nome Atlas. Enchanté demoiselle Erelna. C'est un honneur de vous rencontrer.

Il avait reprit le même air qu'au début, mais un peu plus... tendu. Il espérait ne pas l'avoir apeuré avec cette pseudo phrase dragueuse.


(c) Fiche de Luminesce sur Friendship of Equestria (Modifiée)


HRP : Pas de soucis ma grande. =3
avatar
Atlas
Messages : 125
Feuilles : 1093
Date d'inscription : 24/01/2015
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  Dim 12 Avr - 18:10

Up !
avatar
Erelna
Messages : 53
Feuilles : 1018
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 21
Localisation : Dans les fourrés

Feuille de personnage
Age:
Groupe: Nomade
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  Jeu 18 Juin - 3:35


Un véritable Prince ?


La jeune biche se sentit gênée en sentant le regard du grand mâle sur elle et resserra ses antérieurs, une moue dubitative sur le visage. Elle n'avait pas l'habitude, d'autant plus que dans sa harde, on savait qu'avec elle, la drague n'était pas de mise. Il fallait être bien sûr de soi pour oser un tel regard. Fort heureusement, elle sentit chez lui un changement : une gêne, certainement de la regarder ainsi. Après tout, il avait une allure de Prince, et les Princes ne reluquent pas ainsi. Mais cela ne s'arrêta pas là. La caramel fût d'autant plus surprise lorsqu'un... Compliment, sortit de la bouche de ce grand mâle, au bois long.

- Si je peux me permettre, il y a aussi de belles fleurs...

Et il se retourna. Malgré elle, elle rougit avant de se reprendre, fronçant les sourcils et le dardant d'un regard glacé. Hors de question de se laisser ainsi faire ! Oreilles rabattues contre son crâne, elle était prête à balancer une réplique cinglante à cet énergumène et à le rappeler à l'ordre ! Mais il sembla... S'excuser ?

- Désolé... j'avais encore... un insecte sur le museau. Ahem... Je me nomme Atlas. Enchanté demoiselle Erelna. C'est un honneur de vous rencontrer.

Elle continua de le darder d'un regard noir quelques instants avant de finalement soupirer et de se détendre quelque peu, remontant ses fines oreilles et avançant. Mais envolé le sourire. Tant qu'il y avait un risque – autant de son côté que du sien – de compliments, elle tenterait de ne plus se montrer trop sympathique. Elle avança de quelques pas, de façon royale et cette fois, presque hautaine.

« De même. »

Répondit-elle simplement. Mais dès lors que les jeunes rongeurs passèrent sous son museau, elle ne put s'empêcher d'afficher un léger sourire, amusé et attendri. Lorsqu'elle se releva, son masque de froideur reprit sa place avec une facilité déconcertante. Après tout, elle l'avait longtemps expérimenté celui-ci.

« Que venez-vous faire dans ces terres ? Vous semblez être un... solitaire fort... Aguerri, non ? »

Demanda-t-elle. Bien que voulant se montrer froide, elle ne pouvait s'empêcher de laisser la place à la curiosité. D'où pouvait venir un si grand cerf ? Il était étrange qu'elle ne l'ait jamais croisé au cours de ses excursions en tant qu'éclaireuse ou même dans ses sorties et ses quelques aventures solitaires. Oui, vraiment, elle se demandait d'où il pouvait venir. Il ne pouvait être qu'un solitaire, n'est-ce pas ?
Soorryyyy du temps de réponse ma Popo' AGAIN x'(
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: - You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]  

- You are the jewel of the forest - [Erelna - Atlas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jewel Staite
» Des petits malins ou forest families...
» Marie Mathématique, Forest/Gainsbourg
» Ghost Forest - documents pour enfants en lecture gratuite
» A Sleeping Forest (眠れる森)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bambi Rpg :: Terres Libres :: La Cascade :: Rive-Fleurie-